Col d’Amos

Total distance: 6535 m
Max elevation: 554 m
Min elevation: 372 m
Total time: 03:30:23
Download file: piste_amos.gpx

Nous retrouvons avec plaisir l’ARRK (Association des Rando Raideurs de Koumac) pour une randonnée au col d’Amos le 14 septembre 2019.

La route de Ouegoa qui nous y conduit, est baignée d’une belle lumière matinale. La nature s’éveille et dévoile peu à peu ses couleurs. Les tulipiers du Gabon et les Erythrines nous offrent la couleur orange de leurs fleurs. Par contraste, au loin, un halo provenant d’un feu de brousse souligne le relief et grise légèrement la ligne d’horizon.

Il fait frais ce matin (environ 12°) et le Diahot nous sert un magnifique brouillard d’évaporation.

La journée s’annonce belle et ensoleillée.

Arrivés au sommet du col, nous procédons aux formalités d’inscription. Les informations permettant à chacun de choisir parmi les 3 parcours et de randonner en sécurité sont données avant le top départ.

La première montée voit les marcheurs affutés arpenter rapidement le chemin pentu tandis que le reste de la troupe patiente et serpente à son rythme.

Le premier raidillon avalé, nous avons déjà une vue magnifique sur la mer avec la « gueule du requin »,

et sur la route du col d’Amos.

On peut déjà apercevoir au loin le point le plus éloigné de la boucle du parcours que matérialise la ligne verte frangeante de palmiers.

Le terrain alterne, pour le plaisir des yeux, du schiste, des roches métamorphiques et du quartz.

La végétation change de vallée en vallée

L’arrivée au point de retour du premier parcours nous offre un panorama magnifique sur Ouégoa et sur le Diahot visible sur une bonne partie de son cours. Après quelques photos, nous poursuivons notre marche en direction du point de retour du second parcours que nous laisserons dernière nous.

Le point d’orgue de la randonnée est la rangée de Kentiopsis magnifica, palmiers endémiques au nord-est de la Nouvelle-Calédonie, notamment au col d’Amos. Nous passerons un moment à admirer leur agencement sur un pan de colline et leur belle couleur vert foncé.

Pour ceux qui auront, comme nous, choisi la boucle de 7 Km, nous emprunterons au retour un chemin qui nous fera traverser deux petits creeks dont l’un abritant des palmiers Basselinia gracilis.

Tout le long du chemin, nous aurons pu également admirer la flore endémique, parfois, en se penchant un peu…

Le déjeuner se fera au camping d’Amos où, dans un cadre enchanteur, nous sera servi dans la bonne humeur un buffet succulent.

Pour terminer la journée, nous emprunterons la route de la presqu’île de Tiari au retour.

Merci à Brigitte et Axel MEDERIC pour l’organisation parfaite de cette belle journée et à bientôt pour de nouvelles aventures.

Pin It

Avertissement
La pratique de la marche, de la randonnée et du trekking comporte des risques inhérents à ces activités. Nous vous recommandons donc la plus grande prudence dans l'interprétation et l'utilisation des données fournies dans ce blog. Malgré tout le soin accordé à leur exactitude, les informations fournies par ce blog ne pourront en aucun cas engager la responsabilité de son auteur; Par ailleurs, les personnes qui participent au blog et au site déclinent toute responsabilité en cas d’accident et ne pourront être tenus pour responsables de quelque manière que ce soit.