Des bois du sud à la Netcha

Aujourd’hui, nous faisons une partie de l’étape 3 du GRNC1 dans le sens nord-sud, des Bois du Sud vers la Netcha. Départ matinal en raison des températures saisonnières déjà élevées. Nous débutons la marche en traversant sous le chant des oiseaux un magnifique sous-bois centré autour d’un petit cours d’eau.

Nous poursuivons la montée à découvert ensuite vers le col des Agathis.

Arrivés au sommet avec le pic du Cintre voisin, nous basculons sur la vallée non sans avoir admiré le paysage magnifique qui s’offre à nous.

La descente s’avère longue et à forte pente.

La traversée de la forêt cachée nous offre un moment de répit avec une fraîcheur appréciable avant d’affronter pour le reste du parcours le soleil déjà bien installé

A la sortie de la réserve botanique de la forêt cachée, le chemin devient minier et l’espace plus ouvert.

Par endroits, la végétation qui porte encore les stigmates d’un feu qui avait ravagé la vallée il y a quelques années tente de reprendre ses droits.

Nous atteignons enfin le creek Pernod que nous traversons au niveau de l’ancien radier. Nous prenons le temps de nous imprégner de l’atmosphère à la fois étrange et attirante des lieux.

Le petit pont à la japonaise que nous franchissons quelques centaines de mètres après marque l’entrée dans la partie plus marécageuse de la vallée. Pour le plaisir des yeux, des ruisseaux déversent avec force leur eau couleur anisée tandis que des écoulements d’eau plus discrets serpentent sous les joncs.

 

 

 

Puis la végétation typique du sud reprend sa place au fur et à mesure de notre avancée.

 

A la sortie de la vallée, nous entamons les premiers lacets du flanc sud d’un grand thalweg qui nous mènera à la Netcha. La montée nous paraîtra interminable en raison de sa longueur, de la fatigue due à la distance déjà parcourue et de la chaleur étouffante que la brise intermittente ne viendra pas alléger.

La descente attendue vers la Netcha sur le sentier muletier sera une formalité et la vue de la rivière un soulagement avec la perspective d’un bain rafraîchissant qui terminera agréablement la marche d’environ 4h30.


Cette randonnée exigeante en raison de sa longueur (15 km) plus que par son relief (dénivelé positif 605 m, négatif 644 m, altitude maximum 495 m, altitude minimum 170 m) avec un effort en début et en fin de parcours nous aura permis de traverser des paysages magnifiques et variés (pic du Cintre, vallée cachée, vallée du creek pernod) et d’admirer une belle flore

melaleuca pancheri

Melaleuca dawsonii

grevillea exul

dracophyllum verticillatum

Dodonaea viscosa en fruits

Geissois

 

 

 

 

 

Avertissement
La pratique de la marche, de la randonnée et du trekking comporte des risques inhérents à ces activités. Nous vous recommandons donc la plus grande prudence dans l'interprétation et l'utilisation des données fournies dans ce blog. Malgré tout le soin accordé à leur exactitude, les informations fournies par ce blog ne pourront en aucun cas engager la responsabilité de son auteur; Par ailleurs, les personnes qui participent au blog et au site déclinent toute responsabilité en cas d’accident et ne pourront être tenus pour responsables de quelque manière que ce soit.

Laisser un commentaire